LE GUIDE DES AIDES

LE GUIDE 2021 / 2022 DES AIDES A LA RENOVATION ENERGETIQUE
Vous comptez vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Ils pourraient vous coûter moins cher que prévu ! Pour les financer, vous pouvez en effet bénéficier des nombreuses aides que proposent l’Etat, les collectivité territoriales ou encore divers organismes privés et publics. Certaines de ces aides sont cumulables. Pour vous aider à trouver les dispositifs qui vous correspondent et en tirer le meilleur parti, nous les avons tous réunis ici.
mpr.png
Qu’est-ce que c’est ?

Créé en janvier 2020, MaPrimeRenov est un dispositif géré par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) qui mène au versement par cet établissement public d’une prime pour chaque type de travaux de rénovation énergétique engagé. En fonction de vos revenus, vous pouvez ainsi toucher jusqu’à 90% du montant de vos travaux. De quoi garder votre énergie sans vous ruiner !

Êtes-vous éligible ?

À partir du 1er janvier 2021, toutes les catégories de revenus peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’. Bonne nouvelle, les travaux dont les devis ont été signés à partir du 1er octobre 2020 sont éligibles. L’important est de déposer votre demande de MaPrimeRenov’ à partir du 1er janvier 2021.

Le dispositif MaPrimeRenov’ concerne une grande partie des particuliers, qu’ils soient propriétaires occupants ou bailleurs. Comme les aides précédentes, il ne s’applique que sur les résidences principales (maisons individuelles ou appartements) achevées depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux et ne couvre que les prestations de professionnels certifiés RGE. Là encore la liste des travaux couverts est longue : isolation, pose de chaudière mais aussi de pompes à chaleur ou encore de poêle à granulés.

En plus cette aide est cumulable avec ne nombreuses autres présentées sur cette page, profitez-en !

Sans-titre-4-1.png
Sans-titre-5.png
Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de cette aide, vous devrez créer votre compte sur maprimerenov et y déposer votre demande en ligne avant le début des travaux. Après leur réalisation, vous n’aurez plus qu’à transmettre la facture et votre dossier complet à l’ANAH pour recevoir le versement de l’aide. Si vos revenus sont faibles, vous pouvez demander à recevoir les fonds dans les quinze jours suivant les travaux pour ne rien avancer. Pratique !

CEE-Certificat-Economie-Energie.png
Qu’est-ce que c’est ?

Dans le cadre d’une obligation encadrée par l’État, certaines entreprises « les obligés » (EDF, AVIA, TOTAL, ENI, ENGIE etc…) proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics gratuits pour vous aider à réaliser des économies d’énergie.

Ce dispositif bonifie certains travaux grâce au « Coup de pouce Chauffage » et au « Coup de pouce Isolation ». En fonction de vos revenus, vous pouvez bénéficier de primes exceptionnelles pour vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique.

Êtes-vous éligible ?

Vous êtes très probablement éligible ! La prime CEE s’adresse en effet à tous les particuliers (locataires, propriétaires habitants ou bailleurs) qui engagent des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale ou secondaire, si celle-ci a été construite il y a plus de deux ans. Elle est accordée pour de très nombreux travaux : isolation, chauffage, installation de panneaux solaires, etc.

Vous devez également faire réaliser les travaux par des professionnels qualifiés RGE.

L’obtention de votre prime est garantie !

Pour obtenir votre Prime CEE sans mauvaise surprise, il vous suffit de respecter trois critères simples :

– Vous valider votre inscription avec un conseiller AIER avant de signer votre devis.
– Vous renvoyez votre devis signé dans les 14 jours qui suivent la validation de votre inscription.
– Vous réalisez vos travaux avec un artisan RGE du réseau AIER.

Sans-titre-1-300x157.png
Qu’est-ce que c’est ?

Au lieu du taux habituel de 20% de TVA pour les travaux de rénovation, vous pouvez bénéficier d’un taux réduit de 5,5%. Concrètement, cela se traduit donc par une baisse considérable du prix indiqué en bas de vos factures !

Êtes-vous éligible ?

Vous êtes sans doute éligible à cette aide ! Tous les travaux de rénovation énergétique répondant à des critères de performances minimales peuvent bénéficier d’un taux de TVA réduit. Le logement doit simplement avoir été bâti il y a plus de deux ans. Ce taux réduit est bien sûr compatible avec toutes les autres aides présentées ici !

Comment en bénéficier ?

C’est votre artisan (qui doit être certifié RGE bien sûr !) responsable d’acheter et de poser le matériel qui appliquera le taux de TVA adapté sur sa facture. Pour chaque intervention vous devrez simplement signer et faire signer au prestataire une attestation d’utilisation de ce taux réduit.